123opendata, le magazine de l’open data fail ?

Le projet :
Il y a quelques semaines, la SAS Abelia lançait le magazine de l’open data en ligne 123opendata, qui a pour objectif de recenser et relayer les informations sur l’open data. Initiative louable et utile, n’eut-ce été…

Le problème :

  • Question de principe : toutes les informations présentées comme de l’open data n’en sont pas, au contraire de nombreux articles se félicitent d’activités très éloignées des bons principes de l’open data

L’article racoleur « L’Open Data vous rassure -ou pas- sur la taille de votre pénis » traite par exemple d’une « carte interactive indiquant la taille du pénis des hommes en fonction de leur nationalité ».

Il n’est donc pas question de mise à disposition de données brutes mais d’une visualisation dont les données utilisées ne sont nullement diffusées. Cependant 123opendata a bien noté l’origine des données: « compilations de statistiques tirées d’études » et fournit même un lien… sur lequel vous ne trouverez aucune trace de donnée ouverte.

Ce contresens aurait pu passer pour une erreur d’attention si d’autres éléments ne venaient alimenter le doute sur la compréhension de la thématique open data par 123opendata, comme par exemple ici, , ou encore là.

  • Question de licence : aucun respect des droits d’auteurs

Aussi bien pour leurs supports visuels non crédités que pour les articles qu’ils se contentent de compiler sans jamais citer la moindre source, c’est-à-dire exactement l’esprit inverse à celui de l’open data !

  • Question d’éthique: fausses déclarations d’exclusivité

Aucune des informations fournies par exemple dans cet article n’est inédite contrairement à ce que promet l’intitulé…

La solution :
Avant de rédiger un article, penser à relire les 10 principes de l’open data. Corriger tous les précédents articles en fonction ou abandonner l’usage du terme open data. Rajouter les sources, crédits et un peu d’éthique dans le contenu seraient également souhaitable…