Data.VisitProvence.com ne veut pas de réutilisateurs

Mise-à-jour (16h50 04/04/12) : Le site est passé en licence ODbL. Belle réactivité et bienvenue donc :-) !!!

Le projet :
L’agence Bouches-du-Rhône Tourisme libère ses données sur son nouveau site VisitProvence OpenData et explique dans sa Foire Aux Questions : « Un citoyen, un chercheur, un développeur amateur ou professionnel, un institutionnel, une association, ou une entreprise… C’est pour vous que Bouches-du-Rhône Tourisme libère ses données. »

Le problème :
Au premier abord, il est difficile d’identifier la licence sous laquelle les données sont proposées. On finit par la trouver individuellement sur chaque jeu de données. Et c’est là que l’on découvre : Creative-Commons, Paternité, Pas d’Utilisation Commerciale, Pas de Modification, 2.0 (CC-By-Nc-Nd 2.0).

En interdisant de modifier ses données, VisitProvence se coupe de toute réutilisation par quiconque souhaitant enrichir son travail d’autres données. La clause Non-Commerciale vient par ailleurs en totale contradiction avec le message introductif : quelle entreprise fera un usage « non-commercial » des données ? Enfin les licences Creative Commons dans leurs versions 1 à 3 ne sont pas prévues pour les bases de données et sont donc légalement très mal adaptées, comme en témoignent les efforts de la Fondation Creative Commons pour corriger cela dans une future version 4.

Data.VisitProvence n’a visiblement pas encore tout compris à l’Open Data…

Pour l’anecdote, il est assez amusant de noter qu’à chaque jeu de données est associé un différent fichier PDF de 2Mo du même scan de travers de la licence CC-BY-NC-ND :

http://data.visitprovence.com/uploads/tx_moduledonnees//licence_CC_41.pdf
http://data.visitprovence.com/uploads/tx_moduledonnees//licence_CC_42.pdf
http://data.visitprovence.com/uploads/tx_moduledonnees//licence_CC_43.pdf

Avec 49 jeux de données proposés en ligne, cela fait donc déjà près de 100Mo d’hébergement pour les fichiers de licence !

La solution :
- Adopter une licence Open Data, c’est-à-dire sans discrimination des usages notamment commerciaux, en utilisant par exemple une licence libre comme l’Open Database Licence (ODbL) ou la Licence Ouverte (LO).
- Appliquer cette licence globalement à la plateforme plutôt que d’uploader N fois le même fichier.

2 réflexions au sujet de « Data.VisitProvence.com ne veut pas de réutilisateurs »

  1. Bonjour,
    suite à plusieurs observations concernant la licence sur les jeux de données.
    Nous vous informons que nous basculons cette licence en ODBL et ceci à partir de ce soir
    Pourriez vous relayer cette information

    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>